Coudre la blouse de printemps parfaite – « Anderson » de Sew Over It

Le beau temps ça fait du bien non ? Et si on avait la cousette parfaite pour accompagner ça? Rapide, qui ne tient pas chaud mais qui couvre quand même, qui se porte au travail comme en weekend ? Si cette description vous parle, vous serez forcément partante pour vous créer une petite blouse « Anderson » de la créatrice de patron anglaise Sew Over It… On y va ?

blouse couture anderson

Flatteuse la blouse ?

Perso, je n’ai jamais été branchée « blouse ». Dès qu’un vêtement ne marque pas la taille j’ai l’impression de ressembler à un sac. Ça met l’accent sur les hanches sans avoir l’effet taille de guêpe pour compenser. Alors ça a beau être furieusement tendance (Sézane es tu là?) cela me laissait un peu froide…

Mais ça c’était avant de connaitre la combinaison « taille haute + blouse » qui fait carrément battre mon petit coeur de (presque) fashionista.

couture-blouse-anderson

La mode des plis et des drapés

La tendance semble être aux plis et drapés à gogo entre la nouvelle collection Louis Antoinette (robe Betty, top Elvire)…

La blouse Paulette de Cousette (j’ai fait une version Vogue en robe que j’ai hâte de porter et de vous montrer)

Une #blousePaulette en #Moonstonegreen par @cindycousumain3, on adore !

A post shared by Atelier Brunette (@atelierbrunette) on

Et justement chez Sew Over It, les plis elles aiment bien aussi, c’est ça qui m’a séduite chez Anderson... Pour la petite histoire, elle est inspirée de Gillian Anderson dans la série « The Fall », où justement il y a du chemisier plissé à gogo !

Le bon tissu pour la réaliser

Le choix le plus évident semblait la soie. Il y a d’ailleurs de très jolis exemple sur le site de la créatrice (il n’est pas exclu que je ne me relance pas dans un chantier de ce type d’ailleurs…) Mais vu que je venais de galérer sur un autre projet dans cette matière, j’ai préféré tester sur un simple coton très fin à petits motifs flamands roses origami (il venait de chez Mondial Tissus pour les curieuses. D’autres tissus à flamand similaires ici. )

couture-blouse-anderson

Comme toujours avec le blanc, il a fallu doubler pour ne pas attenter à la pudeur (et hop le reste de ma robe de mariée a été réutilisé !). Je n’utilise presque jamais les doublures en polyester classique, celles à aspect « satiné » qui crisse sous les doigts. Elles sont moches, rendent tout électrique et ne sont pas si agréable que ça au toucher.

couture-blouse-anderson

A la place, j’opte pour un tissu en maille élastique proche de ce qu’on prend pour les maillots de bain. cela existe en chair, blanc, noir ce qui est largement suffisant. J’adore ce tissu qui peut aussi servir à customiser d’autres vêtements comme dans le cas de ce pull:

C’est un vrai plaisir à l’usage et le contact avec la peau est vraiment extra.

Question modifications, je l’ai faite sans l’élastique en bas, avec les pans « ballants » pour pouvoir ajuster en fonction de ce que je porte. C’est pas mal mais il faut un peu faire attention à l’ouverture. Indice : si votre interlocuteur a du mal à vous regarder dans le yeux, c’est qu’il est temps d’aller vous remmailloter…

couture-blouse-anderson

couture-blouse-anderson

Comment la porter

Je n’ai pas encore la jupe crayon taille haute de mes rêves pour la porter (ça à l’air diablement inconfortable ce genre de jupe, mais que c’est beau !) mais elle est étonnement versatile avec tout un tas de pantalons plus ou moins taille haute.

couture-blouse-anderson

Le must, c’est avec mon short en cuir que je mets presque toute l’année (il fait toujours un peu frais à San Francisco). Pour donner un côté rock et anti mémérisant à ce chemisier rétro, il n’y a pas mieux !

C’est le deuxième patron que je réalise chez cette créatrice (ma précédente robe Eve de Sew Over ITt est dispo ici) et j’en suis très contente. Son style de démarque (touche rétro) tout en étant très portable au quotidien.

Bref je recommande !

couture-blouse-anderson

le phénomène « Icecream Museum »

Petite digression pour dire deux mots sur le lieu où nous avons pris en photo cette création. Il s’agit du très couru Ice Cream Museum de San Francisco, sorte d’ovni rose-bonbon-neon itinérant sur plusieurs villes en mode « allez-y tout de suite il n’y en aura pas pour tout le monde. »

couture-blouse-anderson
Oui j’imite une otarie, et alors ?

La marketeuse qui sommeille en moi a applaudi à deux mains le coup de maitre publicitaire : avant même de prendre ses places, on visionne fasciné une avalanche de photos toutes plus cools les unes que les autres. C’est pop. Ça déborde de couleur. Je dis, pourquoi pas.

blouse couture anderson
mes partners in crime au Musée

Et après y être allée?

Que dire.

La museum girl en moi avoue s’être sentie un peu flouée. Un musée INTEGRALEMENT dédié au selfie a quelque chose d’ultra superficiel que j’ai trouvé dérangeant. Un peu comme si on remplaçait la lecture de Zola au college par le visionage de « Keep up with the Kardashians« . C’est divertissant certes, mais on ne va pas dire qu’on se cultive…

Et bien c’est la même ici. A part quelque fun facts par-ci par-là, vous n’apprendrez rien de bien passionnant. Par contre, vous bataillerez avec les groupes arrivant derrière vous pour prendre LA meilleure selfie, avec personne autour et mettant votre meilleur profil en avant.

Mouai pas sûr que ce soit ce que j’attends d’un musée à vrai dire.

couture blouse anderson

Cela dit, il y a un vrai plaisir régressif (dans le sens, « retour en enfance ») à se plonger dans un univers 100% cartoonesque, avec bonbons géants et couleurs psychédéliques. Le plus intéressant est peut être finalement de chausser ses lunettes d’ethnologue et d’observer : la moyenne d’âge (on est en plein dans le millennials dont on nous rabat les oreilles), le smartphone greffé à la main, l’agressivité face au photo bomb généralisé…

Bref, je n’ai pas adoré mais l’expérience valait le coup puisqu’on prenait aussi des photos pour le blog. Mais si c’est ça l’avenir du musée et bien je ne vais pas être une cliente très assidue…

Et vous, la blouse et le musée, vous les aimez comment ?

A très vite

La bise

Alicia

2 commentaires Ajoutez les votres
    1. Merci Pascale ! J’avoue avec 5 000 projets du moment, j’ai un peu négligé la régularité de mes posts… Mais je me remets en selle et ton commentaire me donne envie de continuer ;-). Très bonne fin de journée à toi. Alicia

Un avis, une question? A vous le micro !