#VoyageCouture : La Nouvelle Orléans

 Vu que j’ai en ce moment la chance de beaucoup bouger et que j’essaie de toujours trouver l’inspiration pour coudre là où je vais, je vous propose de découvrir la Nouvelle Orléans à l’approche de Mardi Gras… et en bonus, je vous donne mes meilleurs adresses si l’idée vous venait d’aller y faire un tour… En route Y’all !

Pourquoi y aller ?

L’image d’epinal des plantations à la Scarlett O’Hara, les strass et paillettes de Mardi Gras, le charme à l’européenne des « southern Belles »… Ce melting pot de couleurs a tout pour inspirer des créations coutures de haut vol !

Comment en suis-je arrivée là ? Une opportunité en or en la personne de mon cher et tendre que j’accompagnais pour une déplacement pro (ça fait moins prétentieux que « voyage d’affaires » mais c’est pareil). J’avais donc du temps pour arpenter seule ces belles rues et découvrir ses perles cachées (ensemble des adresses en bas de l’article) !

Les charmes du Vieux Carré

Grâce à un concour de circonstances dont je vous passe les moultes de détails, le coeur historique de la Nouvelle Orléans, aussi appelé « Vieux Carré » ou French Quarter, est parvenu jusqu’à nous presque intacte. Sur une flopée de pâtés de maison (et non pas juste une rue comme dans pas mal de villes « historiques » américaines), les maisons charmantes se succèdent.

 

sdr
Une jolie maison à balcon, très typique du Vieux Carré
dav
L’influence française, présente dès le XVIIIème siècle est partout revendiquée, même si la colonie ne reste française qu’une petite soixantaine d’année

sdr

C’est bien simple. à chaque instant, on à l’impression qu’une dame en crinoline et ombrelle en dentelle va surgir à l’angle de la rue…

dav

dav

sdr

dig
Même le côté un peu « décrépit » des balcons apporte du charme à l’ensemble

dav

sdr

 

On rencontre aussi beaucoup de boutiques et galeries d’art très sympathiques. De quoi puiser de l’inspiration à la source si ce n’est ramener des articles extravagants !

dav
Une robe aux incroyables broderies dans la Galerie Antieau
dav
Une autre création de cette galerie, un peu morbide mais étrangement fascinante
dav
Beaucoup de Mardi Gras, une touche de Gay Pride, des brillants en toc à vous en faire perdre la vue : vous êtes bien chez Fifi Mahony’s ! On me chuchote que c’est une des adresses phares des aficionados de Mardi Gras…

 

dav
Une boutique bourrée à craquer de robes et chapeaux de luxe (il les font même sur mesure). Pas sûr que j’aurai investi dans un des articles un poil kitch for my french taste mais c’est à voir au moins une fois ! Fleur de Paris
dav
Plus sage mais de qualité, Goorin Bros propose un large choix de chapeaux de tous les styles. Vu que c’est la mode en ce moment…

Arpenter les rues de nuit est également un vrai plaisir. Même en Janvier, il peut faire une vingtaine de degrés le soir…

mde
Une maison du French Quarter by night
mde
La jardin du charmant Café Amélie

Bourbon Street, la fameuse rue de la fête… jonchée de colliers qu’on se lance depuis les balcons (contre montrage de soutifs et plus si affinité, enfin en théorie !)

dav
Un peu outrancier mais très festif

… A laquelle on préférera Frenchmen Street pour du Jazz de bonne qualité

dav

Juste à côté du French Quarter, le quartier de Marigny est charmant aussi, plus authentique car c’est encore un quartier assez résidentiel, sans les boutiques de touristes à gogo :

sdr

dav

dig
Les magnolias grandiflora étaient en fleur, un peu tôt pour la saison selon une mamie locale avec laquelle j’ai discuté, réchauffement climatique peut être Monsieur Trump ?
sdr
Le quartier de Tremé où se sont installés les Créoles. Oui, oui, « Tremé », comme la série policière

Un peu plus loin encore, Garden District, où les riches américains sont venus s’installer une fois que la Louisiane est devenue américaine en 1803 :

dav

dav
On retrouve ces poissons un peu partout dans la ville

sdr

La folie Mardi Gras

Au mois de Janvier, le coeur de la ville bat déjà au rythme du carnaval de Mardi Gras. Comme à Rio ou à Venise, c’est une véritable institution. Si les avis divergent parmis les habitants (car oui il y a quand même de vrai gens qui y vivent, contrairement à Venise par exemple), personne n’est indifférent au phénomène.

On vous le dit avant même que vous arriviez, à la Nouvelle Orléans, c’est un peu Mardi Gras* toute l’année. MAIS la véritable surprise c’est que c’est loin de se cantonner à une journée ! En fait c’est un peu comme un deuxième Noël : dès fin janvier, tout est déjà en place : colliers, masques géants, drapeaux… la ville se part de doré, violet et vert, couleurs officielles de l’événement. Et comme on est quand même aux Etats Unis, on fait les choses en grand.

sdr
Partout vous pouvez acquérir à bas prix des colliers de perle, masques ou autres pour faire les fous !

Le coeur de l’action aura lieu pendant 2 semaine avant le Mardi Gras en temps que tel : parades costumées des différentes corporations, bals… tout sera bon pour faire la fête !

sdr

sdr
les colliers font aussi déco, c’est ça qui est cool
dav
Un jazz band de folie en plein Royal Street
dav
Une grille couverte de colliers
mde
et une autre !
sdr
Venise meets Dia de los muertos : on est pas à une approximation près !
mde
Impressionnant non ?

davdavdig

dav
Croquis d’une robe portée sur un cortège
dav
quelques couronnes portées par le roi ou la reine de Mardis Gras

mde

dav
Les masques portés dans les « Krewe »
dav
Un charmant « carnet de bal » où on inscrivait le nom des heureux chanceux avec lesquels on allait danser…
dav
un costume de reine de Mardi Gras
sdr
Une robe virginale de débutante comme en portent les participantes aux bals plus formel de Mardi Gras

digsdrdav

mde
Un concert de Jazz de haute volée au Preservation Hall. Un must absolu !

 

Les bayous et le reste : sortir de la ville

Il serait vraiment dommage de quitter la Nouvelle Orléans sans avoir jeté un oeil à son histoire très riche en rebondissement et à sa culture plurielle.

La ville possède quelques très bons musées. Au historic New Orleans Collection (gratos !) apprend à travers de remarquable cartes anciennes (si c’est votre truc of course…) comment a été découpé la région. Et aussi comment les cartographes ont allègrement fait fit de toute vraisemblance géographique pour appâter le futur colon.

dav
La typique beauté créole : un peu métis, un peu dolente, catholique of course !

Au musée du Presbytère, en apprend plus sur la Louisiane à travers le temps, sur les traditions de Mardi Gras mais aussi sur Katrina et ses ravages. Poignant.

dav
La triste réalité de l’esclavage, où une femme devenait un objet…
dav
un uniforme de la guerre de Sécession, que les locaux appelle « The War » tant elle continue à jouer un rôle important dans la vie de l’état aujourd’hui
dav
La plantation Whitney, très intéressante car elle permet de se mettre dans la peau d’un esclave, situation qui n’avait rien de romantique…
dav
A l’intérieur…
hdr
l’allée de chênes sublimes
sdr
La Oak Alley Plantation 

 

sdr
ses arbres centenaires

sdrdav

sdr
Um coucher de soleil auquel mon pauvre téléphone n’a pas su rendre justice…
dav
Et un petit tour en Bayou avec le génial trappeur Norbert Leblanc

 

La louisiane m’a fait rêver et m’a inspiré. Je meurs d’envie d’y retourner pour Mardi Gras qui à l’air d’être une fête magnifique ! Elle transporte plusieurs siècles en arrière, au temps des explorateurs, des planteurs de canne à sucre …

ça vous a donné envie ? Que pensez vous de ce genre d’article ? ça vous inspire ?

Pour me suivre dans mes aventures, abonnez vous à mon compte Insta (oui je l’avoue, je suis devenue addict…)

Les bonnes adresses que j’ai testé :

13 commentaires Ajoutez les votres
  1. C’est chouette cet article qui parle de culture (au sens large) ! J’avais suivi tes pérégrinations sur Insta, mais l’article est un vrai complément. Tes photos donnent envie de découvrir un peu plus cette ville et ces alentours. Le sud des Etats-Unis m’attirait moins, mais cette ville semble avoir un charme fou ! Merci pour le voyage virtuel 😉

  2. Bonjour, Merci pour votre article, un tsunami de souvenirs ?. De plus je suis agréablement surprise de voir que vous avez rencontré Norbert Leblanc (en ce qui me concerne mon voyage date de 2015, il y a longtemps passé ?) Have fun
    Aurélie
    Aureliefaitsonyoga.wordpress.com

    1. Ah ah bonjour Aurélie ! Oui Norbert Leblanc semble être une institution, même avec ses 80 ans passé ! c’est vraiment plaisant de trouver des options un peu moins « policées » comme le sont souvent les visites « à l’américaine » : carrées, ultra pro mais moins charmantes pour visiter le bayou… As-tu visité des endroits insolites des US que tu recommanderais ?

      1. Avec mon compagnon, nous aimons voyager et nous mêler à la population. Nous préférons réserver en AirBnB, le Couchsurfing ne fonctionne pas toujours malheureusement, du coup nous faisons des rencontres moins conventionnelles! Nos endroits insolites aux Etats Unis sont par exemple: suivre un cours de cuisine à Nola, faire du vélo dans les Everglades, la Gaypride à Philadelphie, un petit coucou aux Amish…… ou manger tout simplement dans un dîner à la sortie d’une autoroute qui ressemble aux restaurants que l’on peut voir dans les films 😉 C’est difficile de définir l’insolite là-bas car les Américains semblent tous souffrir du syndrome de Peter Pan, du coup tout me parait à la fois étrange et amusant :). J’adore!
        Tout dépend de l’endroit que tu souhaites visiter, pour ma part je n’ai parcouru que l’Est Américain, mais ce serait un plaisir de partager mon voyage avec toi!

        1. Ah ah je sens qu’on voyage un peu pareil ;-)ça me donne des idées tout ça ! En étant basés a SF nous decouvrons plutot la west coast et ses innombrables merveilles mais avec le job de monsieur il y a des opportunités de voyages un peu partout alors on en profite ! Je visiterais bien Chicago ou Charleston par exemple, tu as testé ? Je connais deja un peu les environs de NY pour y avoir été plusieurs fois (et je l’avoue, je ne suis pas une amoureuse transie de cette ville)

          1. Bonjour Malicia,
            Chicago et Charleston me sont totalement inconnues! J’adorerai visiter Portland au nord ouest, si tu y vas un jour envoie moi une photo ;). A mon sens, on visite NY car c’est un passage obligé mais j’ai réussi à apprécier cette ville grâce au quartier comme Brooklyn par exemple ou Chelsea Market, la High Line est magnifique de nuit…. De plus nous avons rencontré un couple super demeurant dans le New Jersey, ça aide. Tu as de la chance de pouvoir voyager, profitez-en bien avec ton conjoint. Par contre, si je peux te conseillez, partir à la rencontre des Amish ne vaut pas forcément le détour.

Un avis, une question? A vous le micro !