#Expos Couture : si vous avez raté Jean Paul Gauthier au Grand Palais…

Vous vous êtes promis d’y aller et puis… Vous avez zappé ! Pas de panique, vous avez droit à une petite séance de rattrapage, photo à l’appuis. Mannequins qui vous interpellent (on croise même Jean Paul au détour d’une robe), salle thématique pour se plonger dans l’ambiance, podium recréé… rien n’a été trop beau pour cette expo et on en prend en effet plein les mirettes !

Par ici la visite !

Du talent au berceau 

On commence avec les inspirations de jeunesse à coup de rotin très moderne créé il y a déjà un paquet d’années, mais toujours follement d’actualité.

IMG_3560sexy non ?

On voit aussi les croquis, nets et déjà très créatifs. Et où on n’a pas peur de dévoiler un bout de « tit » par ci-par là d’ailleurs.

IMG_3562

L’univers de la mer pour source d’inspiration

Le créateur est connu pour son amour de l’univers marin, qu’il décline en version féminine aussi bien que masculine. On y découvre les célèbres marinières, en version classique ou revisitée :

Une superposition de bandes donne naissance à une robe fourreau :

IMG_3563

une version encore plus chic rebrodée de plumes d’autruche (où s’arrête le coton, où commence la plume ?) 

IMG_3566

une capeline démente qui dévoile côté mer et cache côté plage (pratique pour le bronzage sans marque pré-mariage !)IMG_3565

et enfin une version traine de mariée revisitée IMG_3567

deuxième étape dans ce voyage 20 000 lieux sous les mers… les femmes à queues de poisson !

La sirène 2.0

une robe à écailles (toutes cousues individuellement !) pour mieux épouser la forme du corps)

IMG_3568 IMG_3569

une formidable sirène handicapée aux seins pointus en coquillages :IMG_3570

un travail de corsage incroyable donnant l’impression que le créateur est allé écumer quelque galion à la recherche de pièces d’or poli du fond des océans.IMG_3571

le tout baigne dans une lumière bleue qui aide à se mettre dans l’ambiance tandis que les mannequins racontent leur propre histoire.

Paris, Punk et Paillettes

On découvre ensuite une salle « podium » où les modèles défilent. pratique au vue de l’affluence au moment de ma visite !

Intéressant à connaître, la fameuse jupe masculine, remise au goût du jour par notre JP est en réalité inspirée du look « garçon de café » typique des bistros parisien, qui créée un effet visuel avec son grand tablier blanc. Une sorte de déclaration d’amour du créateur à la ville !

IMG_3576

Une robe french cancan inversée : impression effet 3d de jambes à l’intérieur et froufrous de dessous à l’extérieur… sacré boulot !IMG_3577

les créations personnalisées pour les stars :IMG_3579 IMG_3581

Et enfin la période glam’ punk qui décoiffe mais pas que. Le mariage d’amour entre XVIIIème et punk est paradoxalement très cohérent lorsqu’il est présenté par Jean Paul Gauthier:IMG_3583 IMG_3585 IMG_3586

Boudoir et compagnie

Autre must du maître : le corset rose poudré! De nombreuses déclinaisons, toutes plus farfelues les unes que les autres :

IMG_3587 IMG_3588

d’autres robes à paillettes créées sur commande (Kylie Minogue, Mylène Farmer…)IMG_3589 IMG_3590

Et là ce fut le drâme, mon téléphone rendit l’âme, je ne pourrais donc pas vous montrer les dernières salles qui comportaient pourtant de très belles choses…

Au final une expo très riche visuellement avec de vrais innovations créant un véritable confort de visite. Comme quoi on peut faire très grand public et intelligent à la fois !

VIVE JEAN PAUL !

expo jean paul TRAVAIllé

Un commentaire Ajoutez les votres

Un avis, une question? A vous le micro !